Guide immobilier : quel type de bien acheter ?

Dans le domaine de l’immobilier, les acheteurs et investisseurs peuvent choisir le type de bien immobilier répondant à ces exigences parmi un énorme panel d’offres disponibles. Pour optimiser au mieux le programme de logement, il faut noter que certains biens sont beaucoup plus avantageux que d’autres. Voici quelques un :

Un bien immobilier neuf

L’achat immobilier neuf est le choix le plus adopté des acquéreurs en ce moment. Un logement neuf offre de nombreux avantages fiscaux au propriétaire surtout si celui-ci décide de mettre le bien en location. Par ailleurs, que la maison neuve soit utilisée comme résidence principale ou secondaire, elle jouera comme un logement privilégié pour la famille. En parlant d’achat de logement neuf, l’acheteur possède deux possibilités à savoir l’achat sur plan et le logement achevé. Ils sont régis par des formalités différentes. En se lançant dans le neuf, il est tout à fait possible de se procurer une maison confortable, sécurisée, bien isolée et fonctionnelle. Tout est neuf et aucun entretien n’est nécessaire avec une dizaine d’années.

Un terrain constructible pour un bien sur mesure

Un terrain nu est également un bien immobilier. Ce choix convient à tous ceux qui veulent construire sa propre maison selon sa convenance. L’avantage avec cette option c’est de pouvoir bâtir un logement parfaitement adapté à ses besoins réels, notamment en matière de configuration. Contrairement à ceux que certains le pensent, l’achat d’un terrain ne doit pas être pris à la légère. Choisir une localisation géographique proche des établissements scolaires et des lieux de travail ne suffit pas. En effet, il faut accorder une attention particulière à sa qualité. Le mieux c’est de contacter un professionnel afin de s’assurer la viabilité du projet.

Un bien immobilier ancien

L’achat de logement ancien fait aussi partie de la liste. D’ailleurs, le bien ancien constitue environ 80% des ventes aujourd’hui. Par rapport au bien immobilier neuf, il affiche un prix moins cher. Les acquéreurs ont également la possibilité d’acheter dans tous les quartiers, voire dans les grandes agglomérations. En plus, il est possible d’opter pour un logement meublé en fonction de chaque pouvoir d’achat. Et si des travaux de rénovation doivent être faits, les coûts peuvent être déduits du revenu foncier et parfois même subventionnés. En outre, la possibilité de plus-values considérable sur le court terme est certaine. Par contre, le logement ancien engendre des dépenses d’énergie importantes. En effet, les consommations en chauffage sont 2 fois plus élevées que dans les maisons ou appartement neuf.