Comment louer un bien immobilier en saisonnier ?

Beaucoup de particuliers achètent un nouveau logement pour ensuite le mettre en location saisonnière. En tant qu’investissement locatif, il octroie un bon nombre d’avantages à l’investisseur, notamment sur le plan financier. De plus, il peut choisir entre différents modes de locations.

Louer en saisonnière : quels sont les avantages ?

La location meublée saisonnière séduit de plus en plus de voyageurs. Qu’elle soit une résidence secondaire ou principale, c’est très pratique pour le locataire, comparée à la location d’appartement ou de studio. Le principe de la location saisonnière est de mettre à la disposition des locataires sa résidence principale ou secondaire pendant la haute saison tout en réservant la possibilité de l’occuper le reste du temps. Pour une résidence principale, l’avantage réside sur l’obtention d’un complément de revenu qui permettra par exemple de rembourser les prêts, payer les taxes foncières et les charges. Pour une résidence secondaire, ce type de location permet de gagner de quoi payer les frais d’entretien pour le bien immobilier. De plus, les coûts pour les travaux d’entretien seront réduits, car l’occupation de la maison limite l’accumulation des poussières.

Comment louer en saisonnier ?

En ce moment, la demande des hébergements vacanciers ne cesse de se multiplier. De nombreux touristes préfèrent la location saisonnière plutôt que de réserver des hôtels. Nombreuses sont les raisons qui motivent ce choix : l’envie de vivre comme chez soi, en quête de l’authenticité ou encore le coût moins cher. La location saisonnière peut se faire d’un particulier à particulier. Par ailleurs, le recours à une agence immobilière  est aussi une bonne option. Pour ce projet, il est souvent nécessaire de diffuser des annonces sur des plateformes fiables sur internet tout en indiquant toutes les informations concernant le bien en question, puis de choisir un bon locataire et signer le bail de la location. Il est donc primordial de valoriser le bien.

Location saisonnière : les durées possibles

Dans ce domaine, le propriétaire peut louer le bien en fonction de la durée. Comme son nom l’indique, une location saisonnière implique une durée locative réduite, de quelques jours ou durant les vacances. Cependant, il est tout à fait possible de louer le logement pour une durée plus longue. Il est quand même important de savoir que la location saisonnière est une location meublée dont la durée du bail ne doit pas dépasser de 90 jours. Ce projet implique de nombreuses obligations entre autres la communication des caractéristiques du lieu et l’interdiction de clauses abusives.